Retour à la page d'accueil
Page d'accueil
Portrait et mission B-Aron Conseil
Nos services
Nos services - Sélection et recrutement
Nos services - Evaluation
Nos services - Coaching individuel
Nos services - Coaching d'equipe
Opportunités de carrière
Pour nous contacter
Plan du site
Articles
Notre présence en Amérique Latine

 

Objectifs et Méthodologie
Etude de cas 1
Etude de cas 2

Coaching d'équipe : Etude de cas 2


Cadre du mandat:

Le client: Banque privée

Les coachés: Equipe de Relationship Managers

Les difficultés retenues lors de la Séance de mise à plat:

  • Les propositions d’investissements du comité d’investissement de la banque ne sont pas adaptées à la clientèle sud-américaine de l’équipe.

  • Trop de charges administratives mal distribuées, empêchant les Relationship Managers de maximiser la valeur ajoutée apportée aux clients.

Suite à la séance solutions il a été décidé de :

  • Créer un groupe d’investissement local composé de membres de l’équipe, dédié à l’analyse des idées d’investissements ciblées sur la clientèle type.

  • Mettre en place des réunions quotidiennes courtes ainsi qu’une réunion hebdomadaire.

  • Proposer au top management que le responsable du groupe d’investissement local participe au comité d’investissement de la banque pour améliorer le transfert de l’information aux autres membres de l’équipe.

  • Redistribuer  la charge administrative en fonction de l’importance des activités  « vente » de chaque Relationship Manager : moins de charges administratives pour les voyageurs/acquisiteurs, plus de charges adiministratives au support local.

Les résultats du coaching ont été :

  • Hausse de la motivation des Relationship Managers car ils sont moins submergés par les tâches administratives et sont donc plus disponibles pour les clients.

  • Hausse de la satisfaction des clients due à l’amélioration du service.

  • Augmentation de l’attitude pro-active en matière de conseil en investissement car les idées générées par le nouveau groupe d’investissement local sont plus adaptées à la clientèle type.

  • Hausse de la marge par client grâce à une gestion plus active des avoirs de la clientèle.